Equipe de France : une rentrée deux étoiles pour les Champions du monde

Un mois et demi après leur sacre en Russie, les Bleus se sont retrouvés à Clairefontaine. Un mois et demi après leur sacre en Russie, les Bleus se sont retrouvés à Clairefontaine.[Dave Winter/Icon Sport]

«Bienvenue à nos champions». Accompagné des deux étoiles, le message trônait en très grand sur une banderole érigée, ce lundi, à l’entrée du château de Clairefontaine, que Didier Deschamps et ses joueurs ont retrouvé pour la première fois depuis leur sacre en Russie, le 15 juillet dernier.

Pour cette rentrée dans la joie et la bonne humeur, 22 des 23 champions du monde étaient présents, seul Steve Mandanda, blessé et remplacé par Benoît Costil, manquait à l’appel. Touché aux quadriceps, Hugo Lloris a, lui, fait constater sa blessure par le staff tricolore, qui a décidé d’appeler le Montpelliérain Benjamin Lecomte pour pallier son forfait, avant de repartir. Mais il en fallait plus pour plomber l’ambiance.

«Comme à chaque fois, il y avait ce plaisir et cette joie d’être là. Il y a eu beaucoup d’échanges entre les joueurs. Ils étaient très contents de se retrouver. Ce n’est que du bonheur», a confié Didier Deschamps, tout aussi enjoué. Un premier rassemblement post-Mondial, d’à peine une semaine, placé sous le signe des retrouvailles, mais qui vont rapidement laisser la place au travail. Car, passé le moment des sourires et des embrassades, les Bleus vont devoir se replonger dans le bain du terrain. «Je les laisse récupérer, mais le premier match vient vite, a rappelé le sélectionneur français. On va être dans le vif du sujet.»

Leurs nouvelles aventures commenceront dès jeudi avec un déplacement en Allemagne dans le cadre de la nouvelle Ligue des nations, créée pour remplacer les matchs amicaux, avant de recevoir, trois jours plus tard, les Pays-Bas au Stade de France. Cette rencontre sera surtout l’occasion pour les 23 héros tricolores de communier, comme il se doit, avec le public français. Et de prolonger, le temps d’une soirée encore, cette fabuleuse parenthèse étoilée.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles