Coupe Davis : l'heure du réveil pour Pouille ?

Lucas Pouille n'a remporté que dix matchs depuis le début du mois de mars. Lucas Pouille n'a remporté que dix matchs depuis le début du mois de mars.[Romain Lafabregue/Icon Sport]

Les Bleus et Lucas Pouille sont comme chez eux au Stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d’Ascq, où ils défieront, à partir de vendredi, l’Espagne en demi-finale de la Coupe Davis.

L’année dernière dans l’antre nordiste, la bande à Noah avait fait tomber la Serbie, déjà en demie, avant de triompher, quelques semaines plus tard, de la Belgique pour conquérir un 10e Saladier d’Argent. Ce jour-là, Pouille avait été le héros du sacre tricolore avec le point décisif décroché contre Steve Darcis. Depuis ce jour de gloire, le n°1 français ne semble pas s’être remis de ses émotions au regard de sa saison laborieuse.

Son retour sur le circuit a été marqué par une élimination dès le 1er tour à l’Open d’Australie. Il avait ensuite connu une embellie avec son titre à Montpellier et ses deux finales à Marseille puis à Dubaï. La suite n’a été qu’un enchaînement de contre-performances avec seulement dix victoires depuis début mars. «ça fait partie d’une carrière, faite de hauts et de bas, c’est ce que j’essaie de me dire tout en continuant à travailler et en me persuadant que la victoire va revenir. La saison n’est pas terminée et je vais essayer d’être irréprochable sur le plan de l’attitude et de l’investissement», a-t-il confié au Monde.

A commencer par cette demi-finale, où de nombreux espoirs reposeront sur ses épaules pour venir à bout des Espagnols privés de Rafael Nadal et permettre à l’équipe de France de connaître une dernière finale dans le format actuel de l’épreuve. «J’ai toujours placé la Coupe Davis au-dessus de tout, peu importe le contexte, a-t-il indiqué. Même si je n’ai pas gagné beaucoup de matchs cette saison, j’arrive extrêmement motivé.» Avec la volonté de sauver sa saison.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles