Ligue des champions : Lyon condamné à l’exploit à Manchester City

Memphis Depay et les Lyonnais devront montrer un meilleur état d’esprit sur la pelouse des Citizens. Memphis Depay et les Lyonnais devront montrer un meilleur état d’esprit sur la pelouse des Citizens.[Dave Winter/Icon Sport]

«La semaine sera déterminante pour nos ambitions.» Au lendemain du match nul à Caen (2-2), samedi, Jean-Michel Aulas avait planté le décor des deux prochains rendez-vous qui attendent l’OL avec un voyage délicat, ce soir, à Manchester City pour son retour en Ligue des champions et la réception, dimanche, de Marseille en championnat.

Le président lyonnais a très peu goûté à la prestation ainsi que l’attitude de ses joueurs en Normandie et attend une réaction de leur part pour sauver un début de saison laborieux, alors que les supporters montrent déjà des signes d’agacements. Mais il y a mieux pour retrouver la confiance qu’un déplacement sur la pelouse des hommes de Pep Guardiola, champions d’Angleterre en titre et présentés comme l’un des grands favoris de la compétition. Même si les Lyonnais veulent croire en l’exploit.

«Personne ne pense qu’on peut réaliser un exploit demain sauf nous. J’ai confiance en mes joueurs. Ils ont déjà répondu présents sur les grosses rencontres», a souligné Bruno Genesio, conscient que la tâche ne sera pas aisée. «Il faudra beaucoup de paramètres favorables pour battre Manchester City. Il faudra faire le match parfait avec un peu de réussite», a-t-il ajouté.

Mais au-delà du résultat, ce sont avant tout l’état d’esprit et le contenu qui primeront sur le résultat dans le nord de l’Angleterre pour Nabil Fekir et ses coéquipiers, davantage destinés à disputer la 2e place du groupe F avec le Shakhtar Donetsk et Hoffenheim. «Le résultat de demain n’est pas le plus important. C’est surtout l'attitude qui compte», a confié Génésio. Le son de cloche est le même du côté de son président. «Je me fous du résultat à City, je veux le contenu et l’attitude», a insisté Jean-Michel Aulas dans l’Equipe. Bruno Genesio et les Lyonnais sont prévenus. Une nouvelle pâle copie ne ferait qu’accentuer la pression autour de l’entraîneur et ses joueurs.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles