MMA : le combat du siècle Khabib-McGregor termine en bagarre générale

Conor McGregor a perdu par étranglement face à Khabib Nurmagomedov. [Harry How / AFP]

L’affrontement d’UFC tant attendu a dégénéré, dans la nuit de samedi à dimanche à Las Vegas, après la victoire par soumission du champion des poids légers, le Russe Khabib Nurmagomedov face à l’Irlandais Conor McGregor. 

À la suite d’une fin de rencontre chaotique, le vainqueur n’a pas pu recevoir sa ceinture dans l’octogoneAprès trois rounds et demi, et au profit d’un étranglement arrière, l’Aigle du Daghestan reste donc invaincu en 27 duels. Au lieu de célébrer son succès, le champion s’est ensuite jeté hors de l’arène de combat pour en venir en main avec des proches de McGregor, dans le public.

Dans le même temps, l’Irlandais est attaqué sur le ring par des personnes de l’audience, sans doute de l’entourage de son adversaire. Une fin d’évènement dans le désordre le plus total.

Le boss de l'UFC déplore cette bagarre

Le président de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), Dana White était très en colère après ce triste spectacle : «c’est un événement sportif. Si vous pensez que vous allez démarrer une bagarre une fois que c’est fini, vous risquez des poursuites judiciaires. C’est mauvais pour la marque, pour le sport, pour les deux camps. Je ne connais personne qui peut s’en sortir positivement après ça», a conclu le patron de l’UFC.

L’inimitié entre les deux hommes ne date pas d’hier (soir). Le 7 avril dernier, à Brooklyn, McGregor et des membres de son clan avaient tenté de s’en prendre au Russe. Il avait notamment jeté une barrière métallique sur le bus de Nurmagomedov. Fin juillet, l’Irlandais avait dû plaider coupable pour éviter un procès et la prison. Il avait été condamné à cinq jours de travaux d’intérêt général.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles