Dopage : l'Autrichien Preidler démissionne de Groupama-FDJ après ses aveux

L'Autrichien Georg Preidler (FDJ/d) avant le départ de la 3e étape du Tour Down Under, le 18 janveir 2018 à Adélaïde   [BRENTON EDWARDS / AFP/Archives] L'Autrichien Georg Preidler (FDJ/d) avant le départ de la 3e étape du Tour Down Under, le 18 janveir 2018 à Adélaïde [BRENTON EDWARDS / AFP/Archives]

Le cycliste autrichien Georg Preidler, qui a reconnu devant la police autrichienne s'être dopé, a démissionné «avec effet immédiat» de son équipe Groupama-FDJ à la suite de ses aveux, a annoncé l'équipe française dans un communiqué lundi.

Recruté en 2018 par la formation de Marc Madiot, Georg Preidler a avoué «s'être fait prélever du sang à deux reprises en fin d'année 2018», a indiqué Groupama-FDJ.

Ces aveux interviennent dans le cadre de l'affaire de «Seefeld», une vaste opération des polices autrichienne et allemande qui a permis de démanteler un «réseau international de dopage» la semaine dernière, en marge des Mondiaux de ski nordique.

«Compte-tenu de la gravité des faits en totale opposition avec les principes éthiques toujours défendus par l'équipe et ses sponsors Groupama et FDJ, Marc Madiot a pris acte de sa démission à effet immédiat», a expliqué Groupama-FDJ.

L'équipe, membre du Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC), collabore «d'ores et déjà» avec toutes les instances.

Preidler, troisième d'une étape du Giro-2017 avec l'équipe allemande Giant Alpecin, a participé au Giro-2018 (4-27 mai) et à la Vuelta-2018 (25 août-16 septembre) sous les couleurs de Groupama FDJ, tout comme au Tour des Alpes 2018 (16-20 avril), remporté par son coéquipier Thibaut Pinot.

Triple champion d'Autriche de contre-la-montre, Preidler a affirmé dans la presse autrichienne que ses succès, notamment une victoire d'étape sur le Tour de Pologne en 2018, étaient «propres».

Les polices autrichienne et allemande ont démantelé la semaine passée un réseau international de dopage basé à Erfurt (Allemagne) dirigé par un médecin allemand de 40 ans, Mark S.

Des arrestations ont eu lieu pendant les Championnats du monde de ski nordique à Seefeld (Tyrol), notamment cinq skieurs, les Autrichiens Dominik Baldauf et Max Hauke, les Estoniens Karel Tammjaerv et Andreas Veerpalu, ainsi que le Kazakh Alexei Poltoranin.

L'enquête s'est élargie dimanche au cyclisme avec l'arrestation d'un coureur, qui serait selon les médias autrichiens Stefan Denifl, vainqueur d'une étape du Tour d'Espagne en 2017 et sans équipe cette saison.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles