Un Français peut-il gagner Roland-Garros cette année ?

L'équipe de France de Coupe Davis lors de la finale perdue contre la Croatie en novembre 2018 L'équipe de France de Coupe Davis lors de la finale perdue contre la Croatie en novembre 2018[DENIS CHARLET / AFP]

En 2018, pour la première fois depuis 2010, aucun Français n'était présent en quart de finale de Roland-Garros. Un résultat qui a inquiété, d'autant que les têtes d'affiches, Lucas Pouille et Caroline Garcia, ont été décevantes. Problème : cette année ne semble pas être la bonne pour espérer un changement.

Lucas Pouille, une performance et puis plus rien

Une nouvelle année, une nouvelle coach en la personne d'Amélie Mauresmo, et des belles promesses. C'était le bilan de Lucas Pouille après l'Open d'Australie. Beaucoup se disaient alors que le Français avait passé un cap, et qu'il était prêt pour s'installer durablement dans le top 10 mondial. Sauf qu'entre fin janvier et le 30 avril, il n'a plus gagné un seul match. 5 tournois, 5 défaites. Cela serait excusable si ces matchs l'opposaient à des cadors, mais en dehors de Stanislas Wawrinka, qui était alors classé 36e mondial, tous les autres étaient situés entre la 67e et la 128e place au classement ATP. Le 30 avril, face au 226e Pedro Cachin, il regagne enfin un match lors du Challenger de Bordeaux. Pas de quoi fanfaronner, mais un petit soulagement malgré tout avant les Internationaux de France. Difficile de l'imaginer redevenir un joueur de poids en quelques semaines. 

Monfils, Tsonga, Gasquet, Simon, la génération dorée est passée

Qu'il est loin le temps où Jo-Wilfried Tsonga cumulait les demi-finales de Grand Chelem, où au moins un Français était perpétuellement dans le top 10 mondial... Depuis deux ans, la génération dorée du tennis français montre ses premiers signes de vieillesse. Le mieux classé est actuellement Gaël Monfils (18e), à cause de la fébrilité de Lucas Pouille (32e). Même Gilles Simon (28e) s'en sort mieux que le Nordiste. Preuve du délitement du tennis français, en 2018, la meilleure performance française dans un des quatre tournois majeurs est un huitième de finale à Wimbledon pour Simon, Monfils et Mannarino. Loin des standards des dernières années, ce qui ne prête guère à l'optimisme pour Roland-Garros. 

Caroline Garcia, le meilleur espoir ?

Chez les femmes, le constat n'est pas vraiment plus reluisant. Caroline Garcia reste la meilleure chance, même si ses performances en Grand Chelem n'ont jamais été au niveau, avec un seul quart de finale en 2017 en France. C'est en double dames, accompagnée de Mladenovic, qu'elle brille le plus, puisqu'elle a remporté Roland-Garros et rejoint la finale de l'US Open en 2016. En septembre 2018, sans être particulièrement brillante, mais en étant régulière, elle atteint malgré tout son meilleur classement en simple, à savoir la 4e place en WTA. Seulement, quelques mois plus tard, au 3 mai, elle était déjà redescendue au 22e rang. Mais il est possible de se rassurer en se disant qu'en 2017, une joueuse non tête de série l'avait finalement emportée : Jelena Ostapenko (47e).

À suivre aussi

Roger Federer avait été éliminé en demi-finales par Rafael Nadal en 2019.
Tennis Roger Federer sera bien présent à Roland-Garros en 2020
Les trois joueurs sont potentiellement les meilleurs joueurs de tous les temps
Tennis Federer, Nadal, Djokovic... Qui sera le plus grand joueur de tous les temps ?
Rafael Nadal a décroché son 12e titre sur la terre battue parisienne et le chèque de 2,3 millions d'euros promis au vainqueur.
Tennis Combien va gagner le vainqueur de Roland-Garros 2019 ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles