Roland-Garros sera-t-il prêt à temps ?

Le court central a été complètement détruit avant d’être reconstruit.[Aude Alcover/Icon Sport]

Roland-Garros fait peau neuve. Dans une volonté d’agrandissement et de modernisation, l’antre des Internationaux de France de tennis a été entièrement rénové pour cette édition 2019. Mais les travaux seront-ils achevés avant l’ouverture des portes et le début du tournoi le 26 mai prochain ?

Officiellement, «pas d’inquiétude». C’est, en substance, le message véhiculé par les organisateurs du 2e Grand Chelem de la saison. Tout sera prêt en temps et en heure pour accueillir dans de bonnes conditions les joueurs comme les 500 000 spectateurs attendus Porte d’Auteuil malgré l’immensité du chantier à ciel ouvert ainsi que la présence de grues et d’échafaudages. Et même si quelques bâches devraient être visibles pour masquer les travaux encore à terminer.

Car la rénovation du stade, qui représente un budget global de 360 millions d’euros, doit durer encore deux ans, avec notamment la pose du toit rétractable sur le court Philippe Chatrier, qui sera l’une des principales nouveautés de l’édition 2020. D’autres courts subiront aussi un profond lifting et un nouveau centre de presse sera construit.

Mais c’est un véritable tour de force qui a été réalisé pour la bonne tenue du Majeur sur terre battue. Avec plus de 800 ouvriers œuvrant jour et nuit, le plus gros des travaux, qui ont commencé dès le lendemain de la finale 2018, a été accompli en un temps record pour édifier en particulier le nouveau court Central et le tout nouveau court Simone Mathieu et ses 5000 places dans les serres d’Auteuil. «Il y a huit mois, le court Philippe Chatrier était complètement rasé. Aujourd’hui, il est quasiment terminé et il sera prêt pour le jour J, pour les premiers coups de raquette le dimanche», a assuré Guy Forget, directeur du tournoi, à franceinfo.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles