Le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi mis en examen pour «corruption active»

Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG. Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG.[ANDREAS SOLARO / AFP]

Le patron de la chaîne BeIn Sports et du Paris SG, Nasser Al-Khelaïfi, a été mis en examen pour «corruption active», dans l'enquête sur des soupçons de corruption en marge des candidatures de Doha aux Mondiaux d'athlétisme de 2017 et 2019, a-t-on appris jeudi de source judiciaire, confirmant une information du Parisien.

Il avait déjà été placé en mars sous le statut de témoin assisté dans cette information judiciaire ouverte à Paris, qui vise également les conditions d'attribution des JO de Tokyo-2020 et de Rio-2016.

Convoqué à nouveau le 16 mai par le juge Renaud van Ruymbeke, Nasser Al-Khelaïfi ne s'était pas présenté, invoquant sa présence à la finale de la Coupe de l'émir du Qatar de football, et a été mis en examen par courrier, selon des sources concordantes.

 

À suivre aussi

Un vaste chantier a été lancé par le Conseil fédéral pour harmoniser les peines dans le Code pénal, afin que le droit suisse «reflète mieux l'évolution des conceptions morales de la société».
Justice Suisse : la définition du viol va être revue... par 3 hommes
Justice Policier fauché par un fourgon : le conducteur présumé mis en examen
Police Le manifestant frappé au sol déféré pour violences sur policier, selon ses avocats

Ailleurs sur le web

Derniers articles