Tout savoir sur le nageur américain Caeleb Dressel, la nouvelle légende des bassins

L'Américain est le nouveau patron de la natation. [Sputnik / Icon Sport]

Il y a lui et les autres. En une semaine, aux Mondiaux de natation à Gwangju (Corée du Sud), Caeleb Dressel a récolté un total de huit médailles. Du jamais vu dans l’histoire. Présentation de cet athlète hors norme.

Qui l’eût cru ? Michael Phelps, l’homme le plus médaillé de l’histoire des Jeux olympiques (23 titres), a trouvé meilleur que lui. Âgé de 22 ans, Caeleb Dressel s’est offert en l’espace de sept jours six médailles d’or - dont quatre sur des courses individuelles -, deux médailles d’argent, son premier record du monde, sur 100 m papillon (49’’50), et deux meilleurs chronos de l’histoire hors combinaisons, sur 50 m (21’’04) et 100 m (46’’96). Tout simplement impressionnant.

Il a utilisé un journal de bord

Même s’il n’est pas parvenu à faire aussi bien qu’il y a deux ans à Budapest (7 titres individuels), l’Américain a une nouvelle fois montré au monde entier qu’il était le nouveau patron des bassins. Le sprinteur floridien (il est né à Green Cove Springs) a envoyé un message à tout le monde à un an des JO 2020 de Tokyo. « C’était une semaine très difficile, une partie de moi est très heureuse, et une autre a envie de pleurer parce que j’en suis venu à bout », a avoué Dressel.

Mais pourquoi est-il si fort ? C’est peut-être bateau comme raisonnement mais Caeleb Dressel est une personne qui a énormément travaillé pour y parvenir. Tellement méticuleux, celui qui est le plus rapide sur 50 mètres a utilisé un journal de bord pour développer sa vitesse folle et son incroyable sens de l’eau. Il a également travaillé mentalement pour avoir un départ presque parfait. D’ailleurs, pour les départs, à la différence de plusieurs nageurs, il utilise ses bras pour avoir plus d’élan. Autre technique, ses pieds qu’ils utilisent un peu comme un dauphin avec sa nageoire.

Mais en plus d’avoir une approche très intellectuelle de son métier, c’est aussi un travailleur hors pair. Il a façonné son explosivité avec un entraînement très poussé. Pas seulement dans la piscine à nager. Mais à la salle ainsi que dehors où il a énormément couru. Toutefois, le secret de l’Américain, ce sont ses hanches. Hautes, elles lui permettent d’avoir un temps de réaction rapide. Un avantage conséquent selon les spécialistes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles