On a testé FIFA 20 : peu de nouveautés mais une édition qui tient la route

L’arrivée du mode « Volta Football », héritier de feu FIFA Street, pourrait plaire.[EA Sports]

La nouvelle édition du célèbre jeu d’EA Sports, FIFA 20, sort officiellement en France ce vendredi 27 septembre. S’il n’est pas révolutionnaire, il y a quelques nouveautés qui peuvent être appréciées.

La première chose que l’on peut dire après deux, trois matchs, c’est que cette édition 2020 est une continuité de la précédente. EA Sports a une nouvelle fois privilégié l’aspect «classique» en favorisant le jeu posé et très construit. En ce sens, le gameplay a légèrement été modifié. L’envie de coller encore plus à la réalité est frappante. Les frappes et les contrôles de balles, où il y a un gros travail, en sont le parfait exemple. Tout comme les coups francs sur lesquels il faudra travailler avant de réussir à trouver la lucarne de son adversaire. Au niveau visuel également, le rendu reste de qualité.

Fifa Street est de retour

En somme, ce n’est pas sur ces éléments que FIFA 20 fera fureur. En revanche, l’arrivée du mode «Volta Football», héritier de feu FIFA Street, pourrait plaire. S’il n’est pas encore parfaitement au point, la possibilité de pouvoir s’exprimer techniquement sur des terrains de rue sera fort appréciable. Seul hic, le mode n’est pas assez conséquent et on en fait rapidement le tour. A noter que la bande-son est plutôt agréable pour ce mode. Prometteur s’il est bien exploité lors des prochains opus.

Si le «mode carrière» et le «club Pro» n’ont pas eu d’évolutions concrètes, le FUT (Fifa Ultimate Team) reste incontournable. Sûrement l’un des points les plus positifs de cette édition 2020 qui tient tout de même la route malgré tout. Le jeu est complet. Et la perte de la Juventus Turin et Cristiano Ronaldo ne se ressent pas du tout au final.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles