JO 2024 : quels sites parisiens et franciliens pour les épreuves ?

Les épreuves auraient lieu en majorité en région parisienne, et certaines dans les plus grandes villes françaises. [© PARIS 2024]

Voici l’ensemble des sites susceptibles d’accueillir les Jeux Olympiques 2024 si Paris est désignée ville hôte le 13 septembre prochain à Lima (Pérou).

Village Olympique et Paralympique

Prévu pour être construit à Saint-Denis (93), juste au nord de Paris, ce site s’étendrait sur 50 hectares et hébergerait les 17.000 athlètes olympiques et les 8.000 athlètes paralympiques. Il serait situé dans les environs immédiats de la Cité du Cinéma, mais aussi et surtout du Stade olympique et du Centre aquatique. Après les JO, le village Olympique et Paralympique serait transformé pour créer 4.000 logements familiaux et étudiants dans un nouvel éco-quartier.

dm_img_paysage_avant_crop_village-olympique-et-paralympique_0.jpg
© PARIS 2024

Stade de France

Plus grande enceinte sportive de l’Hexagone, le Stade de France accueillerait tout naturellement les cérémonies d’ouverture et de clôture de ces Jeux Olympiques mais aussi Paralympiques. Forte de ses 80.000 places, l’enceinte dyonisienne serait également le théâtre des compétitions d’athlétisme. Elle a l’avantage d’être située à moins de deux kilomètres du village olympique et paralympique.

dm_img_paysage_avant_crop_stade-de-france-centre-aquatique-paris-2024-populous-luxigon_0.jpg
© PARIS 2024

Centre aquatique de Saint-Denis

Le futur centre aquatique, destiné aux épreuves de natation, de plongeon et de natation synchronisée, doit être construit à proximité du Stade de France. Il se situera ainsi à moins de trois kilomètres du village olympique et paralympique et sera doté d’une capacité de 15.000 spectateurs. A l’issue des JO, ce centre aquatique deviendrait notamment le centre national d’entraînement ainsi que le siège de la Fédération Française de Natation, mais également un centre dédié à la compétition et aux loisirs.

dm_img_paysage_avant_crop_centre_aquatique_cparis_2024-populous-luxigon.jpg
© PARIS 2024

Centre de water-polo de Marville

Situé au sein du complexe sportif de Marville, au nord de Paris, le Centre de Water-Polo va subir d’importantes rénovations pour bénéficier de deux bassins olympiques (un à l’intérieur et l’autre à l’extérieur). A seulement cinq kilomètres du village olympique, il pourra accueillir jusqu’à 5.000 spectateurs pendant les compétitions olympiques de water-polo.

dm_img_paysage_avant_crop_water_polo_cparis_2024-_jean-louis_bellurget-populous-luxigon.jpg
© PARIS 2024

Le Bourget

Plusieurs épreuves se dérouleraient au Bourget, situé à sept kilomètres du village olympique et paralympique mais aussi du centre principal des médias. Le Pavillon I, d’une capacité de 7.000 places, accueillerait les épreuves de badminton de Jeux Olympiques comme Paralympiques, alors que le Pavillon II, d’une capacité de 12.000 places, serait le théâtre des épreuves de volley-ball. Le stand de tir du Bourget et ses 3 000 places seraient destinés aux épreuves de tir.

dm_img_paysage_avant_crop_le_bourget_cparis_2024-ph.jpg
© PARIS 2024

Champ-de-Mars

Lieu emblématique de la capitale et situé juste en face de la Tour Eiffel, le Champ-de-Mars servirait de cadre exceptionnel aux compétitions de beach volley des JO, ainsi que des compétitions de boccia pendant les Jeux Paralympiques. Installée à douze kilomètres du village olympique et paralympique, l’enceinte pourrait offrir une capacité d’accueil de 12.000 places.

dm_img_paysage_avant_crop_champ_de_mars_-_beach_volleyball1_0.jpg
© PARIS 2024

Tour Eiffel

Symbole de Paris et de la France, la Tour Eiffel devrait servir de point de départ pour les épreuves routières à savoir le marathon, le 50km marche et le cyclisme sur route. Les sites de triathlon et de natation en eau libre seraient également installés au pied de la Dame de fer. L’œuvre de Gustave Eiffel, située à douze kilomètres du village olympique et paralympique, pourrait accueillir jusqu’à 13.000 personnes (3.000 assises et 10.000 debout).

dm_img_paysage_avant_crop_beach-volleyball-tour-eiffel.jpg
© PARIS 2024

Champs-Elysées

Comme chaque année pour le Tour de France, les Champs-Elysées serviraient d’arrivée pour les compétitions de cyclisme sur route des Jeux Olympiques et Paralympiques. La plus belle avenue du monde, située à onze kilomètres du village olympique et paralympique, offrirait une capacité de 4.000 places assises et pourrait accueillir jusqu’à 25.000 personnes debout.

dm_img_paysage_avant_crop_champs_elysees_cparis_2024-luxigon.jpg
© PARIS 2024

Grand Palais

Monument historique de la capitale française, le Grand Palais et sa magnifique voûte en verre seraient le théâtre idyllique des compétitions d’escrime et de taekwondo des Jeux Olympiques ainsi que des épreuves d’escrime en fauteuil des Jeux Paralympiques. Quelques aménagements devraient être apportés à ce bâtiment emblématique habitué à accueillir de nombreux événements comme des expositions, des défilés de mode, des galas d’entreprises ou encore des compétitions sportives et qui serait doté de 7 .000 places. Onze kilomètres séparent le Grand Palais des villages olympiques et paralympiques.

dm_img_paysage_avant_crop_grand-palais-paris-2024-francois-tomasi-luxigon_0.jpg
© PARIS 2024

Esplanade des Invalides

En plein cœur de Paris, l’Esplanade des Invalides, située à une douzaine de kilomètres du village olympique et paralympique, serait retenue pour servir de cadre aux compétitions de tir à l’arc des Jeux Olympiques et Paralympiques. Habituelle lieu de loisirs, elle serait dotée de 6.000 places.

dm_img_paysage_avant_crop_esplanade-des-invalide-tir-a-l-arc.jpg
© PARIS 2024

Paris Expo Porte de Versailles

Plus grand site d’exposition d’Europe et reconnu pour être le site de grands événements annuels comme le Mondial de l’Automobile, le Salon du Livre et le Salon International de l’Agriculture, Paris Expo, situé dans le 15e arrondissement de Paris, serait spécialement aménagé pour être le théâtre des compétitions de handball (Hall I) et de tennis de table (Hall II). La capacité du Hall 1 serait de 12.000 places contre 6.000 places pour le Hall II. Le village olympique et paralympique seraient à quatorze kilomètres de Paris Expo.

dm_img_paysage_avant_crop_paris_expo.jpg
© Viparis / L'autre image

Parc des Princes

Rénové ces dernières années, le célèbre Parc des Princes, antre du Paris Saint-Germain doté de 45.000 places, serait une des enceintes des compétitions de football. Le stade Vélodrome à Marseille (67.000 places), le Stadium de Toulouse (33.000 places), le stade de Bordeaux (42.000 places), le stade de la Beaujoire à Nantes (38.000 places), le stade Pierre-Mauroy à Lille (50.000 places), le stade de Lyon (58.000 places), le stade Geoffroy-Guichard à Saint-Etienne (42 000 places) et le stade de Nice (35 000 places) font également partie des enceintes susceptibles d’accueillir les compétitions des tournois de football.

dm_img_paysage_avant_crop_parc-des-princes-paris-2024-e.jpg
© PARIS 2024

Stade Jean-Bouin

Situé à douzaine de kilomètres au sud du futur village olympique et paralympique, le stade Jean-Bouin, entièrement rénové en 2013, serait destiné à accueillir les compétitions de Rugby à VII des JO 2024. L’antre habituel du Stade Français, qui jouxte le Parc des Princes, offre une capacité de 20 000 places.

dm_img_paysage_avant_crop_jean-bouin-paris-2024-ph.jpg
© PARIS 2024

Roland-Garros

Temple de la terre battue, le stade de Roland-Garros, qui accueille les Internationaux de France chaque année, accueillerait les compétitions de tennis des Jeux Olympiques. L’enceinte de la Porte d’Auteuil, qui abrite une vingtaine de courts, est actuellement en pleine rénovation et extension. Le court central devrait notamment disposer d’un toit rétractable. Mais Roland-Garros (à douze kilomètres du village olympique et paralympique) serait également un pôle majeur des Jeux Paralympiques. En plus d’abriter les compétitions de tennis en fauteuil, il recevrait aussi les compétitions de football à 5, de basketball en fauteuil et de rugby en fauteuil.

dm_img_paysage_avant_crop_roland-garros-paris-2024-ff-tennis-luxigon.jpg
© PARIS 2024

Bercy

Principale salle d’accueil d’événements sportifs en France, Bercy accueillerait les épreuves de judo et les phases finales de la compétition de basketball des Jeux Olympiques, ainsi que les compétitions de basketball en fauteuil des Jeux Paralympiques (Arena I), mais aussi les compétitions de lutte et de Goalball Paralympique (Arena II). Paris Arena I offre 15.000 places, alors que Paris Arena II, qui doit être construit, devrait être doté de 8.000 places.

dm_img_paysage_avant_crop_paris-arena-1-et-2-paris-2024-ph.jpg
© PARIS 2024

U Arena

Plus grande salle fermée d’Europe, la U Arena, située à Nanterre-La Défense et à quinze kilomètres du village olympique et paralympique, accueillerait toutes les épreuves de gymnastique (gymnastique artistique, gymnastique rythmique et trampoline) et d’haltérophilie des JO. L’enceinte polyvalente, antre du club de rugby du Racing 92, offrirait 17.500 places pour la gymnastique et 6.000 places pour l’haltérophilie.

dm_img_paysage_avant_crop_u_arena_ok.jpg
© AGENCE DE PORTZAMPARC/PACIFICA

Stade Yves du Manoir

Située à Colombes (Hauts-de-Seine), cette enceinte mythique de l’ouest parisien a déjà accueilli des épreuves des JO en 1924. Pour les Jeux 2024, il hébergerait les compétitions de hockey sur gazon. Doté de 10.000 places, l’actuel stade du Racing 92 est situé à 9 km du village olympique. Des travaux devraient néanmoins être menés pour le moderniser.

dm_img_paysage_avant_crop_yves_du_manoir_cparis_2024-populous-luxigon.jpg
© PARIS 2024

Grande Halle de la Villette

Ce complexe polyvalent du nord-est de la capitale recevrait les athlètes disputant les Jeux Paralympiques lors des épreuves d’haltérophilie. L’édifice de 5.000 places se trouve à 8 km du village olympique. De plus, un grand espace festif serait installé dans le parc de la Villette.

dm_img_paysage_avant_crop_la_villette_cparis_2024-ph.jpg
© PARIS 2024

Zénith de Paris

Cette salle de spectacle du 19e arrondissement de la capitale, située dans le parc de La Villette, accueillerait les épreuves de boxe lors des Jeux Olympiques, et celles de judo et de taekwondo des Jeux Paralympiques. Avec ses tribunes modulables, le lieu – distant de 8 km du village olympique – peut contenir jusqu’à 6.000 spectateurs.

dm_img_paysage_avant_crop_paris2024-mai-3_boxe_zenith.jpg
© PARIS 2024

Base nautique de Vaires-sur-Marne

Le complexe situé dans l’est de l’Ile-de-France, à 39 km du village olympique, est en pleine mutation, avec notamment la construction de nouveaux bassins. Il est destiné à accueillir toutes les compétitions d’aviron et de canoë-kayak lors des JO, et celles de canoë-kayak pour les Paralympiques. Entre 10.000 et 12.000 personnes peuvent assister aux épreuves, suivant la discipline.

dm_img_paysage_avant_crop_vaires-sur-marne-paris-2024-region-ile-de-france-populous-luxigon.jpg
© PARIS 2024

Château de Versailles

La demeure des rois de France recevrait (exceptionnellement) les sports, ainsi que le «stade» du Pentathlon moderne pour les JO, à 33 km du village olympique. Les jardins du palais pourraient accueillir 20.000 spectateurs assis et 80.000 debout lors du concours complet. A noter que les nouvelles infrastructures équestres seraient mises à disposition du public après la fin des Jeux.

dm_img_paysage_avant_crop_chateau-de-versailles-equitation.jpg
© PARIS 2024

Colline d’Élancourt

Actuellement parc de loisir, la colline d’Elancourt (Yvelines), à 41 km du village olympique, pourrait être transformée en lieu dédié aux sports extrêmes en vue de 2024. Culminant à 231 mètres, le point le plus haut de région parisienne accueillerait alors les épreuves de VTT, devant 2.000 spectateurs assis et 20.000 debout.

dm_img_paysage_avant_crop_colline_delancourt.jpg
© PARIS 2024

Vélodrome National de Saint-Quentin-en-Yvelines

A 37 km du village olympique dans le sud-ouest de la région parisienne, le vélodrome national verrait se disputer les compétitions de cyclisme sur piste (JO et Paralympiques), de BMX et d’escrime dans le cadre du pentathlon moderne. Cet écrin construit en 2014 dispose de 5.000 sièges.

dm_img_paysage_avant_crop_velodrome-paris-2024-ff-cyclisme-p-boudon-luxigon.jpg
© PARIS 2024

Golf National de Saint-Quentin-en-Yvelines

Celui qui est considéré comme l’un des plus beaux parcours d’Europe, et hôte de l’Open de France depuis 1991, recevrait les golfeurs lors des Jeux Olympiques. Egalement situé au sud-est de Paris, il dispose de 5.000 places assises et 30.000 debout.

dm_img_paysage_avant_crop_golf_saint-quentin.jpg
© FRANCK FIFE / AFP

Marina de Marseille

Ce centre de voile et club nautique de la cité phocéenne verrait se dérouler les épreuves de voile. Situé à 3h10 en TGV de la capitale, le lieu serait rénové en vue de l’organisation des Jeux Olympiques. Sa capacité est de 5.000 places assises et 10.000 debout, notamment depuis la fameuse «Corniche», la route marseillaise qui surplombe la côte.

dm_img_paysage_avant_crop_marseille-paris-2024-populous-luxigon.jpg
© PARIS 2024

Stade Pierre de Coubertin

Enceinte mythique du 16e arrondissement de la capitale et lieu de résidence de la section handball du Paris-Saint-Germain, le stade Pierre de Coubertin accueillerait des matchs de basket lors des JO et de boccia lors des Paralympiques. Au total, 4.000 personnes peuvent entrer dans cette salle modulable située à 12 km du village olympique.

dm_img_paysage_avant_crop_pierre-de-coubertin-paris-2024-bellengerisffbb-luxigon.jpg
© PARIS 2024

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles