Top 14 : le Racing 92 remporte le derby francilien et enfonce le Stade Français dans la crise

Henri Chavancy et ses coéquipiers n'ont fait qu'une bouchée de leurs voisins, chez eux. [Icon Sport]

C'était le match à ne pas perdre. Défait par le Racing 92 (25-9), dimanche à domicile, le Stade Français, dernier du Top 4, s’enfonce un peu plus dans une crise profonde.

Les journées passent et se ressemblent. Et ce n’est pas la fin de la Coupe du monde de rugby et le retour de Gaël Fickou ou les ajustements en coulisses ces dernières semaines, qui auront aidé à remettre de l’ordre dans la maison rose. Au contraire, sur le terrain, tout va mal.

Sept points de retard sur Agen

Incapables d’inscrire le moindre essai contre leurs voisins du Racing 92, les Stadistes, battus et surclassés par les Ciel et Blanc – emmenés par un triplé de Teddy Thomas – se retrouvent derniers avec neuf points et déjà sept points de retard sur le barragiste, Agen (13e).

«Évidemment on est très déçus, on s’excuse auprès de nos supporters, a confié l’entraîneur du Stade Français Heyneke Meyer. On veut vraiment les rendre fiers mais on n’a pas bien joué ce soir. Je ne veux pas nous trouver d’excuses, le Racing a mieux joué que nous. J’en prends la responsabilité. Ils ont joué intelligemment, jouant au pied derrière notre ligne de défense et ils ont bien défendu. Donc tactiquement ils ont été meilleurs que nous. C'est décevant car nous faisons des erreurs à cinq mètres de leur en-but. Nous devons être plus patients. Il n'y a pas beaucoup de positif à retenir. Les joueurs ont essayé mais on doit travailler plus dur.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles