TF1 : Les premières images de Koh Lanta Johor

Koh Lanta Johor, le jeu d'aventure de TF1 fait son retour sur fond de polémique.[© BUREAU233ALPTF1]

Koh Lanta, le jeu d’aventure de TF1 produit par la société ALP, revient pour une 17e saison. Nouveautés, candidats hauts en couleur, prise de becs et stratégies plus ou moins aiguisées, tous les ingrédients qui font la force de l’émission sont réunis.

 

Ce n’est pas une saison comme les autres. Repoussée de quelques semaines après la tragédie qui a endeuillé le tournage de "Dropped" (produit par la société de production ALP qui s’occupe également de Koh Lanta), cette nouvelle édition du jeu d’aventure de TF1 baptisée "Koh Lanta Johor" démarre alors que le drame argentin reste dans toutes les têtes. Tout comme la mort de Gérald Babin en 2013, et le suicide de Thierry Costa, le médecin urgentiste du jeu.

Aussi le premier épisode de ce vendredi 24 avril comportera un hommage de quelques minutes aux victimes de l’accident d’hélicoptères de "Dropped".

De son côté, Denis Brogniart, l’animateur emblématique de "Koh Lanta", s’est longuement exprimé sur ces différents points dans les pages du Figaro. "Plus rien ne sera comme avant dans Koh-Lanta" explique-t-il. "Nous aurons toujours à l'esprit Gérald et Thierry. Ces événements ont créé une force, une envie de partager, une envie d'être ensemble. Leur souvenir nous anime positivement: ils sont avec nous, ils nous tirent vers le haut. Il faut qu'ils soient fiers de notre travail" poursuit le présentateur.

Denis Brogniart a également répondu aux questions de nos confrères à propos de "Dropped". "Parmi les gens qui sont malheureusement partis, quatre techniciens travaillaient souvent sur Koh-Lanta, dont deux étaient sur le dernier tournage. Forcément, j'ai été bouleversé par cet accident..." a-t-il précisé. L’émotion lors de la diffusion du premier épisode sera présente.

 

Candidats hauts en couleur

C’est en Malaisie, dans l'archipel de Sibu, que les vingt candidats – 10 hommes, 10 femmes - de "Koh Lanta Johor" ont posé les pieds. Après une saison "All-star" l’an dernier, les téléspectateurs vont retrouver le plaisir de découvrir des anonymes aux parcours et aux personnalités très différents.

Dès les premières minutes, les fortes têtes émergent. Les apprentis stratèges également. Nul doute que cette édition devrait contenir son lot de "clashs" entre les candidats.

 

Sécurité renforcée

La sécurité sera bien évidemment de mise cette année. Pas de saut depuis un hélicoptère pour les candidats – qui ont tous effectué des tests physiques et médicaux à l'Insep (Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance) avant de rejoindre l’aventure – mais plutôt un bond d’un simple voilier avant de nager jusqu’au campement.

La Malaisie est également un choix stratégique, l’endroit où se déroule le jeu se trouvant à seulement une heure d’un hôpital international. Trois médecins, dont un Français, sont sur place, ainsi que des infirmiers urgentistes. Le moindre bobo d’un candidat le conduira directement à l’infirmerie, et pourra interrompre sa participation. "Des candidats ont quitté l'aventure sans passer par la case du conseil", a révélé Denis Brogniart au Figaro.

 

Les règles ont changé

Si les téléspectateurs retrouveront les épreuves mythiques  - les poteaux ou encore la dégustation - qui font le succès du jeu d’aventure de TF1, ils peuvent également s’attendre à quelques nouveautés.

50% des épreuves ont été renouvelées, et les règles du jeu ont été complètement bouleversées, annonce la chaîne dans un communiqué. Des modifications qui se feront ressentir dès les premières minutes du programme.

 

Les premières minutes du premier épisode :

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles