Y-a-t-il trop de séries à la télévision ?

La rentrée a permis aux chaînes américaines de diffuser un grand nombre de nouvelles séries. [Direct Matin]

Aux Etats-Unis, l’automne symbolise traditionnellement le retour en force des séries à la télévision. Un modèle devenu aujourd’hui obsolète en raison de la multiplication des nouveaux programmes, qui s'élèvent à 400 en 2015.

 

Si, par le passé, les téléspectateurs américains voyaient le mois de septembre comme l'époque bénie du retour de leurs séries préférées, les temps changent. Aujourd’hui, cette période est devenue un vrai cauchemar pour eux en raison du nombre toujours plus important de shows, nouveaux comme anciens, diffusés en même temps.

Et si cette profusion pouvait auparavant se targuer de ne concerner quasiment que les mois de septembre ou octobre, elle s’étend aujourd’hui tout au long de l’année. Janvier, avril ou août, pas de répit pour le téléspectateur qui, s’il veut s’accrocher, doit passer des heures entières devant la télévision.

 

Multiplication des séries

Selon le site MacLean’s qui s’interroge sur cette question, 400 nouveaux shows ont ainsi été programmés ou verront le jour pour la seule année 2015. A titre de comparaison, le nombre s’élevait à 211 pour 2009, soit quasiment moitié moins.

La principale conséquence de cette multiplication des productions est qu’il est désormais plus difficile de retenir l’attention du spectateur, noyé face à un tel flot de programmes. Les vrais succès se comptent ainsi sur les doigts de la main et nombre de séries disparaissent des écrans après une seule saison (voir moins).

 

Le succès d’HBO

Finalement, les chaînes qui tirent leurs épingles du jeu s’avèrent être, non pas les grands groupes audiovisuels traditionnels tels que NBC, ABC ou Fox, mais les canaux payants comme HBO.

Le secret ? Proposer une offre moins pléthorique pour pourvoir exercer une promotion plus forte autour de ses franchises. Un modèle qui fonctionne aussi bien auprès du grand public que de la critique. En septembre dernier aux Emmy Awards, Game of Thrones et Veep (HBO) ont ainsi remporté les prix les plus prestigieux.

Pour faire face à cette problématique, les grandes chaînes hertziennes tentent le pari de proposer aux téléspectateurs des univers connus. La Fox diffuse ainsi une série s’inspirant du film Minority Report de Steven Spielberg tandis que NBC et ABC ressuscitent respectivement Heroes et les Muppets. Une façon d'éviter une promotion coûteuse et sans garantie. Méthode payante ? L’avenir le dira. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles