Open d'Australie : Roger Federer remporte un 18e titre du Grand Chelem

Roger Federer a remporté son 5e titre à Melbourne. [SAEED KHAN / AFP]

Même à 35 ans, il continue d'écrire l'histoire du tennis. Vainqueur, ce dimanche, de l'Open d'Australie dans une finale épique contre Rafael Nadal (6-4, 3-6, 6-1, 3-6, 6-3), Roger Federer a décroché ce dimanche son 18e titre du Grand Chelem.

Avec ce cinquième sacre à Melbourne, le Suisse, qui n'avait plus remporté de titre du Grand Chelem depuis Wimbledon 2012, entre encore un peu plus dans la légende et s'affirme comme le plus grand joueur de tous les temps. 

A lire aussi : Les internautes sont fans du pull de Mirka Federer

Mais qui l'aurait cru il y a quinze jours en début de tournoi, alors que Roger Federer s'était arrêté pendant six mois l'an dernier pour soigner une blessure à un genou et jouait son premier tournoi officiel de la saison ? Redescendu 17e rang dans la hiérarchie mondiale, l'ancien n°1 au classement ATP a réalisé un tournoi exceptionnel éliminant à tour de rôle Tomas Berdych, Kei Nishikori ou encore Stan Wawrinka.

Mais pour renouer avec ses plus belles heures de gloire, Federer devait battre Nadal, qu'il n'avait plus dominé dans une finale de Grand Chelem depuis dix ans, à Wimbledon en 2007. Et comme à chaque fois, les deux hommes ont réalisé une finale dantesque.

Et le suspense a été au rendez-vous. Après avoir mené un set à rien, puis deux manches à une, Federer a vu fondre son avantage, Nadal égalisant dans le quatrième set pour offrir aux fans une cinquième set historique.

«J'aurais bien aimé partager ce trophée avec Rafa»

C'est le Majorquin qui a d'abord mis une main sur le trophée en décrochant le premier le break pour mener 2-0 puis 3-1, mais il a fini par craquer, le Suisse marquant les cinq derniers jeux du match.

«Je n'ai pas de mot. J'aimerais féliciter Rafa sur son formidable retour. Aucun de nous ne pensait être en finale de l'Open d'Australie il y a quelques mois. Et nous voilà. J'aurais même été heureux de perdre. S'il y avait eu un match nul, j'aurais bien aimé partager ce trophée avec Rafa», a indiqué Federer, qui devient le deuxième joueur le plus âgé à remporter un tournoi du Grand Chelem après l'Australien Ken Rosewall. Et repousse toujours un peu plus les limites.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles