Nuit Blanche : une virée dans l'espace et le son

Par
Mis à jour le Publié le

La 17e édition de la Nuit Blanche à Paris a, une nouvelle fois, offert son lot d'œuvres musicales et architecturales hors du commun.

Au collège des Bernardins, le public a été invité à déambuler, à s'évader, au milieu d'un concert de trombones, une expérience acoustique hors du commun. Pour ceux qui étaient en quête de mystère, direction la Porte Dorée avec Benjamin Loyauté et son moulin à prières. 

Enfin les plus sportifs ont pu s'essayer au ping-pong sur une table un peu spéciale puisqu'elle est construite sur une carcasse de voiture.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles