Émeutes à Nantes : le choc des habitants

Par
Mis à jour le Publié le

Dans le quartier des Dervallières à Nantes, la cité était comme dévastée ce 4 juillet au matin. Vitrines éventrées, carcasses de voitures carbonisées : des émeutes ont eu lieu suite à la mort d'un jeune homme de 22 ans, tué par les forces de l'ordre au moment d'un contrôle de police.

Après l'explosion de violences dans plusieurs quartiers de Nantes dans la nuit de lundi à mardi, les habitants ont découvert l'ampleur des dégâts. Beaucoup se disent choqués.

Plusieurs bâtiments ont été détruits : la bibliothèque, un centre médical, ou encore la mairie. Au-delà des dommages matériels, certains sont consternés de voir les émeutiers s'attaquer aux biens communs.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles