Les conditions de vie difficiles des migrants à Nantes

Mis à jour le Publié le

La semaine dernière, selon SOS Méditerranée, 600 migrants ont péri noyés faute de secours. Une fois à terre une partie de ceux qui ont réussi la traversée cherchent à s'installer en France. Certains se sont rendus à Nantes.

Plus de 500 Soudanais ou Érythréens sont arrivés à Nantes, après avoir été expulsés de divers bâtiments. Ils ont trouvé refuge dans un jardin public.

Mais depuis un mois et demi, ils vivent dans ce square dans des conditions difficiles, dans l'espoir d'obtenir l'asile politique. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles