Médine ne chantera pas au Bataclan

Par
Mis à jour le Publié le

Accusé de complaisance envers l'islamisme, le rappeur Médine a fini par annuler ses deux concerts prévus mi-octobre au Bataclan.

Une décision prise, selon la salle, «par respect des victimes des attentats du 13 novembre 2015 et de leurs familles» et dans «une volonté d'apaisement».

Des mouvements d'extrême droite et des proches de victimes du Bataclan appelaient depuis plusieurs semaines à organiser des manifestations devant la mythique salle de concert, où 90 personnes ont été tuées.

En cause : certaines anciennes chansons du rappeur comme «Jihad» ou «Don't Laïk», considérées comme allant dans le sens des thèses jihadistes islamistes.

«Par respect pour ces mêmes familles et pour garantir la sécurité de mon public, les concerts ne seront pas maintenus», dit-il, évoquant une «décision douloureuse». Les deux dates affichaient complet.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles