Ces Harkis toujours dans l'attente d'un geste

Par
Mis à jour le Publié le

Le gouvernement continue son devoir de mémoire. Après avoir reconnu la responsabilité de l'État français dans la mort du mathématicien communiste et anticolonialiste Maurice Audin, Emmanuel Macron pourrait cette fois faire un geste envers les harkis, ces Algériens qui avaient choisi de soutenir la France.

En cette journée d'hommage qui leur est dédiée, une série de mesures devrait être présentée par le ministère des Armées.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles