La fondation Abbé Pierre lutte contre le mal logement

Par
Mis à jour le Publié le

On les appelle «les marchands de sommeil» : ces propriétaires sans scrupule divisent des immeubles entiers en plusieurs micro-appartements pour en tirer le maximum de loyer, quitte à louer dans l'illégalité. 

La fondation Abbé Pierre a convaincu certains locataires d'ouvrir leur porte aux caméras pour alerter sur la situation, comme cet homme qui vit dans un appartement d'1m² (Loi Carrez). Une situation intenable.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles