Le vendredi agité de Jean-Luc Mélenchon

Par
Mis à jour le Publié le

Le député de la France Insoumise (LFI) a vécu un vendredi dans la lignée de sa semaine. Agité. Le budget de sa campagne présidentielle est dans le viseur de la justice et une de ses proches a été entendue par la police anti-corruption.

Au cœur de l’enquête judiciaire, la société Mediascop. Durant la course à l’Élysée, notamment, elle gérait les plusieurs aspects de la communication de la France Insoumise. Sa directrice, Sophia Chikirou, a été entendue vendredi par la police anti-corruption.

 
Le chef de LFI a vite réagi dans la journée. Il a affirmé «être sous le feu d'une offensive».

En début de semaine, mardi, les forces de l'ordre ont procédé à des perquisitions, notamment au siège de la France Insoumise. Parmi les membres du parti présents sur place, Jean-Luc Mélenchon et Alexis Corbières s'étaient opposés, avec véhémence, à l'action de la police.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles