Montmartre victime de son tourisme de masse

Par
Mis à jour le Publié le

Le Sacré-Coeur, la place du Tertre, les ruelles pavées comptent désormais ses 12 millions de visiteurs par an. Montmartre, lieu incontournable dans la capitale est aujourd'hui victime de son succès : fuites d'artistes, des commerces qui disparaissent, flambés des prix du logements... Les derniers résistants de la butte tentent comme ils peuvent de préserver l'esprit du quartier.

Picasso, George Brassens ou encore Charles Aznavour : les artistes ont été nombreux à faire la renommée du Lapin agile, un cabaret niché sur les hauteurs de Montmartre, où les amateurs de chanson française se retrouvent depuis plus de 150 ans. 

Le Lapin agile fait figure de résistance dans un quartier en pleine mutation. Autrefois, petit faubourg bon marché aux portes de Paris, Montmartre est devenu un symbole de la capitale française. Les restaurants et les magasins de souvenirs ont tour à tour remplacé les commerces de proximité.

À Montmartre, les prix dépassent parfois les 20.000 euros le mètre carré. Le tourisme de masse fait aujourd'hui fuir les artistes de la place du Tertre. 300 peintres menacent de quitter le quartier face à l'expansion des terrasses de restaurant. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles