L’aciérie Ascoval est menacée de fermeture

Par
Mis à jour le Publié le

Les salariés de l'aciérie Ascoval à Saint-Saulve, dans le Nord, se mobilisent et ont cessé le travail ce mardi 23 octobre. Leur usine est menacée de fermeture après le refus de leur employeur actuel de soutenir financièrement le projet du repreneur potentiel.

À l'origine de cette mobilisation : le refus de Vallourec, leur employeur, d'apporter le soutien financier demandé par Altifort, le candidat à la reprise de l'usine. Le groupe franco-belge demandait à Vallourec le maintien du volume des commandes et des prix pendant les 18 mois suivant la reprise. 

En contrepartie, Altifort s'engageait à investir, à maintenir les 281 emplois, et à en créer 133 nouveaux. Aujourd’hui, c’est la liquidation qui guette l'aciérie de Saint-Saulve. Le tribunal de Grande instance de Strasbourg doit statuer sur le sort de l'usine.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles