À Brive, François Hollande comprend «l'injustice» ressentie par les gilets jaunes

Mis à jour le Publié le

À la foire du livre de Brive, François Hollande a été interpellé par des gilets jaunes. L'ancien président, bien que prudent, a qualifié d' «injustice» la nouvelle hausse du carburant.

«Des taxes, j'en avais moi-même décidées... mais pas autant», conçoit François Hollande. Interpellé par plusieurs gilets jaunes à Brive, il a admis qu'il fallait «lisser ça dans le temps et faire varier ça selon le prix du pétrole.»

L'ancien président français a ensuite justifié son calcul : «Quand le prix du pétrole est bas, c'est de garder un prix stable. Mais quand le pétrole est haut, là avec les taxes, ça crée de l'injustice.»

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles