Rwanda : «La France n'a pas de sang sur les mains» selon l'ex-chef d'Etat major des Armées

Par
Mis à jour le Publié le

L'Amiral Jacques Lanxade, ancien chef d’Etat major des Armées, était l'invité de Jean-Pierre Elkabbach, dans #LaMatinale, ce vendredi 5 avril, à l'occasion de la commémoration du génocide rwandais.

Jacques Lanxade a réagi à l'absence d'Emmanuel Macron aux hommages rendus aux victimes du génocide, ce dimanche. «Je pense que le président français ne devait pas y aller», a-t-il estimé sur le sujet.

Quant aux accusations dont fait l'objet l'Etat français et son armée d'avoir une part de responsabilité dans les événements tragiques qui ont frappé le pays en 1994, elles ont été balayées par l'ancien chef d'Etat major des Armées.

«L’armée française n’a pas de sang sur les mains si ce n’est le sang des gens qu’elle a aidé à survivre», a-t-il affirmé. « C’est tout à fait anormal que nous soyons attaqués comme nous le sommes. »

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles