Vote de la loi Pacte : tensions à l'Assemblée nationale

Par
Mis à jour le Publié le

Poussée de tension à l’Assemblée Nationale. Dès l’ouverture des discussions autour de la loi PACTE, Alexis Corbière s’est emporté, reprochant au gouvernement de passer le texte en force.

De son côté, le gouvernement a dénoncé un coup politique des oppositions qui ont lancé, mardi, le premier référendum d’initiative partagée, pour tenter d’empêcher la vente d’Aéroports de paris (ADP).

Si la loi a été définitivement adoptée, des recours sont en préparation. Objectif : empêcher sa promulgation et sa publication au journal officiel afin que le processus de référendum d’initiative partagée suive son court.

Le chemin est encore long et semé d’embuches mais offre d’ores et déjà à l’opposition une tribune politique.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles