Redoine Faïd : le pilote était-il un otage ?

Par
Mis à jour le Publié le

Les trois personnes placées en garde à vue sont soupçonnées par les enquêteurs d'avoir pu aider Redoine Faïd à s'enfuir.

Il y a d'abord le pilote de l'hélicoptère. Le jour de l'évasion de Redoine Faïd, au mois de juillet, il est retrouvé en état de choc, à Gonesse dans le Val de Marne. Son hélicoptère est en partie calciné.

Il explique alors aux policiers avoir été pris en otage par le commando chargé de faire évader le braqueur, puis avoir été abandonné ici. S'est-il fait passer pour une fausse victime ?

C'est la question que se posent les enquêteurs qui restent prudents à ce stade. Ils s'intéressent surtout à la belle-fille du pilote. Lors de leurs investigations, ils ont découvert qu'elle avait entretenu une relation épistolaire avec Redoine Faïd pendant plusieurs années, jusqu'en 2016. Le braqueur et cette femme ont-ils continué à se parler par d’autres moyens jusqu’à l’évasion, deux ans plus tard ? Cette femme est-elle la complice de Redoine Faïd et a-t-elle désigné son beau-père comme un pilote aguerri ?

C'est l'autre interrogation des enquêteurs. Une troisième personne faisant parti de l'entourage du pilote a également été placée en garde à vue. Les auditions des trois suspects peuvent durer 96 heures.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles