2018, une année record pour le trafic de drogue

Par
Mis à jour le Publié le

2018 est une année record en termes de trafic de drogue. Entre 2014 et l’an dernier, le nombre de faits constatés de vente de stupéfiants a augmenté de 45%.

D’après le ministère de l’Intérieur, ce phénomène pourrait s’expliquer par l’accroissement de la production mondiale, ce qui exercerait une forte pression sur les pays de consommation.

Un constat qui se vérifie statistiquement. Le nombre de saisies de cannabis a bondi de 31% entre 2017 et 2018. Avec 115 tonnes de cannabis récupérées, les enquêteurs battent, pour la deuxième année consécutive, le record de la décennie.

Autre trafic en forte progression, celui de l’héroïne. En 2018, 1.115 kilos ont été saisis par les autorités, contre 658 en 2017, soit une hausse de 64%.

Concernant la cocaïne, le nombre de saisies recule de 6% par rapport à 2017. Si les grosses prises ont été moins nombreuses, la consommation, elle, ne serait pas en baisse.

Conséquence du travail des services français dans la lutte contre le trafic de stupéfiants, les confiscations des biens achetés par les trafiquants, comme l’immobilier, les véhicules ou les comptes en banque, sont en constante augmentation depuis 2014. L’équivalent de 62.9 millions d’euros ont été saisis l’an dernier.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles