Libération de Paris : l'histoire des pompiers qui ont grimpé au sommet de la Tour Eiffel

Par
Mis à jour le Publié le

Le 25 août 1944, un groupe de pompiers de Paris grimpe au sommet de la Tour Eiffel pour y décrocher le drapeau nazi et le remplacer par un drapeau tricolore.

Un geste fort en pleine occupation nazie pour signifier la libération imminente de la capitale, il y a 75 ans jour pour jour. Une plaque au sommet de l'édifice rappelle l'incroyable ascension de ces héros d'un autre temps.

La fille de l'un d'entre eux, le capitaine Lucien Sarniguet, se souvient ce grand moment d'histoire. Et pour cause : c'est son père qui avait été chargé par les Nazis de décrocher le drapeau français du sommet de l'édifice, avant de prendre une éclatante revanche quelques années plus tard. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles