Brésil : des grèves font plier le géant pétrolier Petrobras

Par
Mis à jour le Publié le

Le patron du groupe pétrolier brésilien Petrobras, Pedro Parente, a démissionné ce vendredi à cause de deux mouvements sociaux contre le prix des carburants.

Le premier mouvement a commencé le 21 mai. Les routiers font grève contre une hausse des prix du diesel due à une augmentation des cours du pétrole. Ils bloquent le pays pendant une semaine malgré les menaces du président brésilien de faire appel à l'armée pour lever les barrages.

Mais le président Michel Temer a cédé et annoncé un gel du prix du diesel pendant 60 jours. Une autre grève a pris le relai, celle des salariés du secteur pétrolier. Ils ont comme principales revendications : la baisse du coût de l'essence et la démission du président Pedro Parente. Une démission obtenue après que Petrobras a perdu 40 % de sa capitalisation boursière ces deux dernières semaines.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles