Pompéi : un graffiti qui change tout ?

Par
Mis à jour le Publié le

Les archélogues italiens ont découvert un graffiti sur une maison enfouie de Pompéi qui pourrait changer beaucoup de choses sur la compréhension de l'éruption historique du Vésuve.

Une simple petite inscription, qui pour les experts contredit la date officielle de la catastrophe, à savoir le 24 août 79 après J.-C. Or ce petit graffiti en charbon indique une date postérieure et n'aurait donc pas pu rester affiché sur le mur.

La date précise de l'éruption du Vésuve, qui a ravagé la cité romaine, serait donc le 24 octobre 79, deux mois plus tard que ce qu'avancait Pline le Jeune.

Cet avocat et sénateur, témoin de la catastrophe, avait donné 30 ans après une date qui faisait foi auprès des historiens. Mais Pline le Jeune se serait effectivement trompé de deux mois, une théorie confirmée par les découvertes effectuées auparavant dans la cité enfouie.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles