La caravane des migrants honduriens fait cap vers le nord du Mexique

Par
Mis à jour le Publié le

Des milliers de migrants honduriens poursuivent leur périple pour rejoindre la frontière sud des Etats-Unis. Une caravane de plus de 7.000 migrants selon les Nations Unies qui est arrivée hier à Tapachula au sud du Mexique. Ils font désormais cap sur le nord du pays, ce qui ne plaît pas à Donald Trump.

Tous les moyens sont bons pour avancer, et faire route vers le nord du Mexique, afin de se rapproche de la frontière des États-Unis. Après un appel lancé sur les réseaux sociaux, des milliers de migrants sont partis, il y a 10 jours, de San Pedro Sula au Nord du Honduras. 

Leur objectif : fuir la violence et la pauvreté de leur pays. Une marée humaine qui inquiète Donald Trump. Le président américain a annoncé une réduction immédiate des aides à trois pays d'Amérique centrale : le Honduras, le Salvador et le Guatemala.

Après avoir réussi à passer la frontière mexicaine, certains migrants ont assuré que cette caravane était pacifique. «De tous les 7.500 migrants qui sont ici, et des plus de 5. 000 qui arrivent derrière, aucun n'est armé. Nous sommes sans défense, la seule arme que nous avons est notre volonté de continuer à avancer», ont-ils expliqué.

Les migrants n’emportent avec eux qu’un ou deux sacs. Les conditions sont très difficiles notamment pour les enfants. Selon les autorités mexicaines, un migrant de 25 ans est mort, en chutant d'un camion qui l'avait pris en stop.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles