Un Brexit et deux options pour les Britanniques

Par
Mis à jour le Publié le

Après des négociations difficiles, les 27 dirigeants européens accordent un délai supplémentaire au Royaume-Uni, au-delà du 29 mars, la date fatidique initiale.

Deux dates ont été proposées par les dirigeants européens : le 12 avril et le 22 mai. La balle est désormais dans le camp des britanniques.

Dans les prochains jours, le Parlement devra voter pour approuver l'accord de sortie négocié avec l'union européenne. Le Brexit serait alors repoussé au 22 mai.

En cas de nouveau rejet, Londres aura jusqu'au 12 avril pour faire des propositions. Sans réponse claire d'ici là, le Royaume-Uni s'acheminerait alors vers une sortie sans accord. Le pire scénario pour Theresa May.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles