Libye : la crainte d'un nouvel embrasement

Par
Mis à jour le Publié le

Les forces loyales au maréchal Khalifa Haftar ont poursuivi, samedi 6 avril, leur offensive vers la capitale libyenne Tripoli, faisant fi des appels de la communauté internationale à la cessation des hostilités, dont la reprise risque de plonger le pays dans la guerre civile.

Cette résurgence de tensions intervient à quelques jours d'une conférence inter-libyenne cruciale pour l'avenir du pays.  

Il s'agit de préparer les élections à venir et donc une sortie par le haut du conflit entre l'est et l'ouest de la Libye. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles