Avec la France et l'Allemagne, Theresa May semble avoir trouvé des alliés

Par
Mis à jour le Publié le

Emmanuel Macron et Angela Merkel ont annoncé soutenir un report du Brexit mais ont posé leurs conditions à Theresa May.

La Britannique souhaite initialement un report jusqu'au 30 juin mais celui-ci pourrait être repoussé encore plus loin. Le président du conseil européen, Donald Tusk, plaide pour un délai pouvant aller jusqu'à un an maximum.

En contrepartie de ce report, Theresa May s'engagerait à faire les préparatifs pour les élections européennes alors qu'elle espérait ne pas avoir à y participer en quittant l'Union européenne avant le 23 mai.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles