Manifestations violentes en Albanie contre le gouvernement

Par
Mis à jour le Publié le

Depuis deux mois, des milliers d’Albanais manifestent contre le Premier ministre Edi Rama, au pouvoir depuis 2013, et le gouvernement en place.

Ils sont accusés de corruption par le peuple. Certains parlementaires de centre-droit et de centre-gauche ont même décidé de quitter le parlement.

Ils accusent le gouvernement d’avoir manipulé les élections législatives il y a deux ans. Malgré l’appel à la non-violence envoyé par les organisateurs, la manifestation a dégénéré samedi 1er Juin.

Des pétards, des pierres ainsi que des fumigènes ont été lancés sur les forces de l’ordre. La police a dû utiliser des gaz lacrymogènes et des canons à eau pour disperser les manifestants.

Ils avaient forcé les barrages pour se diriger vers l'immeuble du parlement, gardé par des dizaines de policiers anti-émeutes. Une dizaine de policiers ainsi que trois personnes ont été blessés samedi soir après les multiples débordements des manifestants.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles