Le FBI invite les propriétaires à cacher la caméra de leur Smart TV

Selon le FBI, les fabricants de ces appareils dernière génération ne mettent pas souvent l'accent sur la sécurité. [pixabay]

Si vous venez d'acquérir une Smart TV à l'occasion du Black Friday, cette mise en garde du FBI est pour vous. L'agence fédérale américaine a alerté les propriétaires de ces télévisions dernière génération qu'ils pouvaient être la cible de piratages ou d'espionnages.

Connectés à Internet, ces téléviseurs peuvent en effet être piratés ou utilisés comme porte d'entrée pour prendre le contrôle d'autres appareils connectés présents chez vous. Et notamment, votre ordinateur.

Selon le FBI, les fabricants de ces appareils dernière génération ne mettent pas souvent l'accent sur la sécurité.

«Au-delà du risque que votre fabricant de télévision et vos développeurs d'applications puissent vous écouter et vous regarder, la télévision peut également être une passerelle pour que les pirates pénètrent dans votre maison. Un cyberacteur malveillant peut ne pas être en mesure d'accéder directement à votre ordinateur verrouillé, mais il est possible que votre téléviseur non sécurisé lui permettre d'accéder facilement à la porte dérobée de votre routeur», écrit le FBI sur Twitter.

Et pour limiter les risques, l'agence donne une liste de recommandations. Elle propose notamment de vérifier la politique de confidentialité du fournisseur, et de se renseigner sur la fréquence des mises à jour de sécurité. Elle suggère également de contrôler quels sont les paramètres de sécurité disponibles, pour en limiter par exemple l'accès à la caméra ou au microphone.

Enfin, comme vous pouvez le faire avec votre webcam d'ordinateur, le FBI vous recommande de recouvrir votre caméra d'un ruban adhésif, et ce même si elle est désactivée.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles