Le "Kylie Jenner challenge", les dangers d'un jeu qui fait fureur

Au départ ludique, cette pratique se révèle néanmoins dangereuse. [Capture d'écran Twitter]

Depuis quelques jours, le "Kylie Jenner Challenge" – du nom de la petite sœur de Kim Kardashian aux lèvres pulpeuses – fait un tabac sur les réseaux sociaux. Le but du jeu : décupler le volume de ses lèvres en aspirant l’air à l’intérieur d’un verre puis poster sa photo sur les réseaux sociaux.

 

A l’image de l’Ice Bucket Challenge et de la Necknomination, ce nouveau défi fait un carton sur Twitter et Instagram. Ce jeu consiste à faire gonfler le volume de ses lèvres en plaquant contre elles un verre ou tout autre récipient qui peut faire ventouse. L’effet est quasiment immédiat puisque quelques minutes seulement après l’opération, les lèvres peuvent doubler de volume.

Et si le challenge porte le nom de la petite sœur de Kim Kardashian, c’est parce qu’il y a quelques semaines, Kylie Jenner faisait parler d’elle après le gonflement soudain du volume de ses lèvres. Chirurgie esthétique ou maquillage ? La question se pose. Toujours est-il que certains internautes essaient de lui ressembler. 

 

Popularisé par un blogueur américain

Cette pratique a été popularisée par Brandan Jordan, un blogueur beauté américain. Dans une vidéo postée sur Youtube,  il explique le processus à suivre et son influence est réelle puisque le jeune homme est suivi par près de 300 000 personnes sur Instagram.

 

Une pratique risquée

Mais si de nombreux adolescents se sont laissés tenter, le résultat est parfois catastrophique comme le laissent penser certaines photos publiées sur Twitter. Le docteur Dendy Engelman met d’ailleurs en garde les jeunes contre cette pratique dans le magazine Seventeen. Cette opération peut engendrer "douleurs, bleus, et gonflement" mais il existe également "un risque de défiguration permanente".

 

 

Kylie Jenner se défend de toute responsabilité

La star Kylie Jenner a de son côté refusé toute responsabilité dans ce nouveau challenge qui peut s’avérer dangereux. "Je ne suis pas ici pour essayer d'encourager les jeunes filles à me ressembler ou à penser que c'est la façon dont elle devrait être", a déclaré la jeune mannequin sur son compte Twitter. 

 

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles