Un outil Google pour mieux contrôler ses données privées

"Mon compte" de Google doit donner plus de fonctions aux utilisateurs pour gérer leurs données personnelles. [Capture d'écran google]

Google, dans un souci de transparence, lance "Mon compte" : une interface qui doit permettre aux utilisateurs de mieux gérer leurs données de navigation et leurs paramètres de confidentialité.

 

Après Facebook l'an dernier, c'est au tour de Google de créer un outil permettant aux utilisateurs de mieux utiliser leurs paramètres de confidentialité. Soupçonné régulièrement d'utiliser les données des internautes à des fins commerciales, le géant américain met à la disposition de ses utilisateurs "Mon compte".

Si ces fonctions de contrôle des données personnelles existaient déjà dans les anciens paramètres de Google, "Mon compte", optimise leur utilisation. Facile à utiliser, l'interface est séparée en trois grandes parties "Connexion et Sécurité", "Informations personnelles et confidentialité" et "Préférences de compte".

 

Une gestion totale des données personnelles

La rubrique "Connexion et Sécurité",  permet de changer de mot de passe mais surtout de vérifier quels appareils utilisent en temps réel le compte Google associé. Des options permettent également de visualiser et de supprimer les mots de passe enregistrés par Google.

L'autre rubrique innovante, "Informations personnelles et confidentialité" offre la possibilité de contrôler les données de navigation que mémorisent Google, Youtube ou Google +. Il est ainsi possible de gérer son historique de géolocalisation mais aussi ses recherches et commandes vocales réalisées depuis n'importe quel appareil. Une autre fonction intéressante permet de définir les annonces publicitaires que l'on souhaite voir apparaître ou non.

 

Volonté de transparence

En janvier 2014, la Commission nationale de l'informatique et des libertés avait adressé à Google une sanction de 150.000 euros pour non-respect de la loi informatique et libertés. Le lancement de "Mon compte"  montre la volonté du géant de la Silicon Valley de faire preuve de davantage de transparence sur la gestion des données des utilisateurs. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles