Comment protéger ses photos en ligne du piratage ?

Quelques principes simples permettent de protéger la confidentialité de ses photos. [CC / Andrew Fish]

La polémique autour des photos de stars nues rendues publi­ques par un hacker a relancé le débat autour des données stockées en ligne.

Les mésaventures de Jennifer Lawrence, Ariana Grande ou encore Mary Elizabeth Winstead ont enflammé la Toile lundi et mis en lumière les limites des systèmes Cloud et des réseaux sociaux. Des solutions permettent pourtant de garantir son intimité sur le Web, même s’il est déconseillé de stocker des données trop personnelles.

Eviter la synchronisation de ses photos sur le Cloud

Pour les possesseurs d’un compte de type iCloud, Google+, OneDrive…, il est toujours possible de désactiver le transfert de ses photos. En effet, un smartphone peut par défaut envoyer dans la minute sur le Cloud une photo qui vient d’être prise. Cette option est réglable dans les paramètres de l’appareil.

Contrôler la confidentialité de ses réseaux sociaux

Attention aux applications mobiles des divers réseaux sociaux. Instagram, Facebook ou encore Twitter permettent de mettre des photos en ligne, visibles par tous, même par des inconnus qui peuvent les voler. Il est important de régler le degré de confidentialité que l’on souhaite pour certaines photos ou albums : privé, famille, amis, tous.

Adopter un mot de passe le plus efficace possible

Pour éviter tout piratage, la règle est la même que pour tout document en ligne : un bon mot de passe. Plus celui-ci est long, plus il est difficile à cracker. En comportant plus de vingt caractères qui alternent lettres et chiffres, il assure une excellente protection. A noter que certains comptes Cloud proposent des clés de sécurité générées aléatoirement encore plus efficaces.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles