Quand Donald Trump faisait des commentaires sexistes sur Lady Di

[AFP - Illustration] Donald Trump et son épouse, invités par le Prince Harry et Meghan Markle, n'assisteront pas au mariage princier

Alors que le mariage princier aura lieu ce samedi, des propos tenus par l'actuel président des Etats-Unis Donald Trump sur Lady Diana, la mère du prince Harry, refont surface dans la presse britannique. 

En effet, le chef d'Etat a fait des commentaires inappropriés sur la princesse de Galles, décédée en août 1997 à Paris. Quelques mois après l'accident de voiture qui a tué Diana Spencer, le magnat de l'immobilier avait évoqué la jeune femme une première fois lors d'un échange enregistré avec le célèbre animateur américain Howard Stern.

Le Los Angeles Times avait notamment relayé le contenu de cette bande audio en septembre 2017. 

Un test de VIH

Lors de cet entretien daté du 4 novembre 1997, Donald Trump avait affirmé qu'il aurait pu avoir des relations intimes avec Diana Spencer. Mais il aurait eu une relation avec elle seulement après lui avoir fait passer un test de VIH - comme il disait le faire pour toutes ses conquêtes.

Des commentaires graveleux tenus après la mort de Lady Di qui passent très mal à la veille du mariage entre Meghan Markle et le Prince Harry auquel le président américain était d'ailleurs invité à assister avec sa femme Melania Trump. Cependant, la Maison Blanche a indiqué que le couple n'honorera pas cette invitation. Donald Trump a toutefois fait un don à une des associations recommandées par les futurs mariés. 

«J'aurais pu l'avoir»

Howard Stern avait demandé à Donald Trump : «Pourquoi les gens pensent-ils que c'est égoïste de votre part de dire que vous auriez pu avoir Lady Di? Vous auriez pu l'avoir, non ? Vous auriez pu coucher avec elle ?» Donald Trump avait répondu par l'affirmative : «Je pense que j'aurais pu l'avoir.»

«Elle était folle, mais c'était un détail sans importance», avait ajouté le président actuel des Etats-Unis.

«Revenez dans ma Lexus, car j'ai un nouveau docteur, avait-il plaisanté avec Howard Stern en imaginant s'adresser à la défunte princesse. Nous voulons vous faire un petit check up.»

Trump aurait effrayé Lady Di

D'après le Daily Mail, ce dernier avait de nouveau fait référence à Lady Di dans un livre publié plus tard en 1997 :

«Je n'ai qu'un regret dans le domaine des femmes : n'avoir jamais eu l'occasion de courtiser Lady Diana Spencer.» «Je l'ai rencontrée à plusieurs reprises», avait-il écrit avant d'ajouter dans un registre moins grossier : «Elle illuminait une pièce avec son charme, sa présence. Elle était une vraie princesse - une femme de rêve»

D'après Selina Scott, une présentatrice britannique, Donald Trump aurait fait peur à la princesse de Galles en lui envoyant de nombreux et coûteux bouquets de fleurs. C'est ce qu'avait révélé le Times en août 2015. Lady Di n'aurait jamais répondu à ses avances.

L'homme d'affaires qu'il était aurait commencé à lui faire ces cadeaux environ six mois après leur première rencontre à l'occasion d'un dîner, peu de temps après que le divorce de Diana Spencer et du Prince Charles a été rendu public. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles