Chiens, chats : où trouver le compagnon idéal ?

Image d'illustration.[CC / Flickr]

Chien, chat, rongeur, les futurs maîtres ont fait leur choix selon leurs envies et leur mode de vie. Il faut maintenant trouver l’endroit où se procurer dans de bonnes conditions leur animal car le lieu de l’achat sera déterminant. Quand le choix sur la race est déterminé, la solution de l’élevage est généralement choisie.

 

L’éleveur

Acheter chez un éleveur permet de connaître la lignée de l’animal. En principe, l’éleveur qualifié est de bon conseil, il questionnera les futurs propriétaires sur leurs habitudes, évaluera leur capacité à accueillir son «bébé».

Ce professionnel ne le vendra pas s’il a des doutes. Les chiots ou chatons peuvent quitter l’élevage s’ils ont été correctement sevrés, vaccinés, vermifugés et identifiés. Les tarifs varient selon le sexe, la race, la qualité du pedigree, LOF ou non LOF. Il est recommandé de visiter plusieurs chenils, de demander à voir la mère, la fratrie, de vérifier son comportement, son état de santé.

Le carnet de santé et le certificat de vente doivent être remis le jour du départ.

 

L‘animalerie

Les animaleries ont parfois mauvaise réputation. Pourtant, certaines sont très sérieuses, avec des professionnels amoureux des animaux et passionnés par leur métier. Elles s’engagent ainsi à assurer la traçabilité de leurs animaux (provenant exclusivement d’élevages français et non des pays de l’Est) ou à respecter leur bien-être et leurs droits.

Généralement, les vendeurs sont rigoureusement formés et doivent détenir un «certificat de capacité domestique et non domestique». Ils vous conseillent sur l’espèce choisie, l’alimentation adéquate et les soins à prodiguer. Des animaleries organisent également des ateliers d’animation présentés par des professionnels afin de conseiller les propriétaires lors de l’achat d’un animal.

 

Le refuge

L’adoption en refuge permet d’offrir un nouveau départ dans un environnement affectueux, une fin de vie heureuse à un animal abandonné. Votre futur petit protégé vous est donné gracieusement tatoué, vacciné, vermifugé et le plus souvent stérilisé.

En revanche, vous contribuez financièrement aux soins vétérinaires pour un montant de 50 à 200 euros selon les refuges.

 

Les annonces

Il faut toujours être vigilant quant aux propositions de vente d’animaux envoyées sur Internet ou bien publiées dans les journaux : beaucoup d’entre eux proviennent de trafics illicites et sont souvent élevés dans des conditions déplorables, séparés très tôt de leur mère, mal socialisés et malades.

À suivre aussi

Animaux Il peint son chien en tigre pour protéger ses récoltes
Avalanches : les sauveteurs et leurs chiens s'entraînent pour éviter le pire
neige Avalanches : les sauveteurs et leurs chiens s'entraînent pour éviter le pire
Animaux Canada : un chien fugue et se lie d'amitié avec un cerf

Ailleurs sur le web

Derniers articles