Natacha Harry (SPA) : "des adoptions responsables"

Environ 45 000 animaux sont recueillis chaque année à la SPA. Environ 45 000 animaux sont recueillis chaque année à la SPA. [SPA]

Alors que 100 000 animaux sont abandonnés par an, la Société protectrice des animaux a organisé samedi et dimanche une opération portes ouvertes dans ses refuges et Maisons SPA. Un espace a été installé sur la place de la Bastille, avec 400 animaux à adopter, principalement des chiens et des chats. Car l’objectif est bien de faire en sorte que ces compagnons trouvent des foyers, selon la présidente de l’association, Natacha Harry.

 
Quel message porte la campagne cette année ?
 
Elle s'intitule "A la SPA, on a tous une chance d'être adoptés". Ce qui signifie que tous les animaux méritent d'être accueillis dans une famille. Nous voulons dire qu'il ne faut pas s'arrêter au faciès ou au handicap de certains animaux, qui peuvent être très affectueux.
 
 
Qu’attendez-vous de ces journées portes ouvertes ?
 
C’est avant tout une invitation à se rendre dans la soixantaine de refuges de la SPA en France. Notre objectif est que le plus grand nombre d’animaux puissent trouver une famille. Le temps presse, nous manquons de place à l’approche de l’été, où nous récupérons environ 10 000 nouveaux pensionnaires sur les 45 000 accueillis chaque année.
 
 
Comment vous préparez-vous à cet été justement ?
 
Plus d'animaux seront adoptés, plus on pourra en accueillir dans nos refuges. Mais nous voulons aussi lutter contre cette pratique barbare et irresponsable.
 
 
Pourquoi installez-vous un refuge éphémère place de la Bastille ?
 
Il est important d’aller à la rencontre des Parisiens, qui n’ont pas forcément de moyens de transport pour se rendre dans nos refuges situés en banlieue, à Gennevilliers (92), à Plaisir (78) ou encore à Vaux-le-Pénil (77). D’autant que beaucoup de gens ont encore une certaine appréhension à se rendre dans ces endroits qu’ils pensent tristes.
 
 
Comment accompagnez-vous les éventuels adoptants ?
 
Les personnels et les bénévoles de la SPA vont guider les visiteurs. Leur mission sera de les aider à trouver des animaux compatibles avec leurs modes de vie afin d’éviter de nouveaux abandons. Je dis souvent que notre but n’est pas l’adoption à tout prix, mais l’adoption responsable.
 
 
Et pour les animaux qui malgré tout ne trouveraient pas de foyers ?
 
Il est vrai que certains chiens et chats ont des pathologies lourdes, qui coûtent cher en frais de santé. C'est un frein à l'adoption. Pour eux, nous avons mis en place un système de familles d'accueil. Ils sont placés de manière permanente mais la SPA prend en charge tous les soins. Environ 200 animaux profitent actuellement de ce dispositif.
 
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles