Une vingtaine de vaches décèdent d'une overdose de céréales

Elles auraient consommer en une nuit ce que le cheptel consomme en un hiver.[GUILLAUME SOUVANT / AFP]

Des vaches trop gourmandes. Un éleveur laitier bio de Loire-Atlantique a vu mourir la moitié de son cheptel en quatre jours.

Ses 46 vaches prim’holstein se sont échappés de leurs enclos dans la nuit du samedi 17 septembre au dimanche 18 septembre et se sont précipitées dans un bâtiment tout proche pour se «gaver» de compléments énergétiques céréaliers qui y étaient stockés.

A lire aussi : Les éleveurs high-tech dorment le dimanche matin

«La vache s’intoxique par elle-même»

Selon Ouest-France, les vaches auraient consommé en une nuit l’équivalent de ce que leur éleveur leur donne en un hiver. «C’est comme une overdose, a expliqué l’agriculteur au quotidien local. Consommées en trop grande quantité, ces céréales arrêtent la fonction ruminale de la vache. Et quand la panse ne marche plus, la vache s’intoxique par elle-même.»

Les quatre jours qui ont suivi, l’agriculteur n’a pu que constater les dégâts. 22 vaches sont mortes malgré les soins prodigués par un vétérinaire. Quand aux 24 qui ont survécu, la plupart des bêtes ne donnent plus de lait. L’agriculteur accuse évidemment le coup. Il espère que la solidarité des agriculteurs lui permettra de reconstituer rapidement un cheptel pour poursuivre son activité.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles