Il viole une poule et est condamné à trois mois de prison

Poules Des poules photographiées dans le nord de la France, le 6 décembre 2016[PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Surpris en pleine relation sexuelle avec une poule, un homme a été condamné à 3 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Rouen.

Les faits remontent à août 2016. Une fille, qui jure avoir vu son père dans une situation pour le moins compromettante, décide d’en alerter sa mère. Intriguée, cette dernière se met alors à surveiller les moindres faits et gestes de son mari. Le 28 août, alors qu’il se rend au garage, elle lui emboîte le pas sans qu’il ne s’en aperçoive, avec toute la discrétion possible.

Lorsqu’elle ouvre la porte de la pièce, elle assiste à une scène dont elle aurait probablement préféré se passer. Son époux est là, le pantalon aux chevilles, en plein acte sexuel avec… une poule, à priori non consentante. Choquée par la vision de son mari prenant du plaisir avec un gallinacé, elle aurait été prise de vomissements.

Le zoophile a tout perdu

Une plainte est aussitôt déposée contre l’homme, qui était jugé aujourd’hui au tribunal correctionnel de Rouen et risquait jusqu'à trois ans de prison. «Il y a eu deux témoins directs, la femme et la fille. Je ne vais pas entrer dans les détails du dossier, mais il y a eu des constatations sur le gallinacé», a expliqué la procureure de la République pour justifier son réquisitoire : trois mois de prison ferme, «pour que le prévenu comprenne la gravité des faits».

Finalement, le zoophile s’en est sorti avec une condamnation à trois mois de prison avec sursis, et l’interdiction définitive de posséder le moindre animal. Le zoophile a également perdu la compagnie de sa femme, qui s’est séparée de lui depuis les faits, ainsi que de ses bêtes. Les sept poules et la chèvre du foyer ont en effet été confiées à une association de protection des animaux. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles