Des Bleus plein d’avenir

Nicolas Batum a été élu meilleur ailier de la Coupe du monde de basket en Espagne. Nicolas Batum a été élu meilleur ailier de la Coupe du monde de basket en Espagne.[JORGE GUERRERO / AFP]

De retour en France, les Bleus ont célébré lundi leur médaille de bronze décrochée lors de la Coupe du monde de basket en Espagne, en ayant déjà à l’esprit l’Euro 2015 et les JO 2016.

 

Un par un, les Bleus sont descendus du bus et ont tapé dans les mains des centaines de fans. Tous s’étaient amassés lundi devant le magasin de l’équipementier de l’équipe de France de basket sur les Champs-Élysées pour fêter la médaille de bronze historique décrochée à la Coupe du monde en Espagne et obtenir une dédicace de leurs joueurs préférés.

Un retour triomphal mérité pour les hommes de Vincent Collet, qui ont ensuite poursuivi les festivités en effectuant un tour presque complet des plateaux de télévision. Toujours en arborant fièrement leur récompense autour du cou.

Mais à peine ont-ils remis les pieds en France et pris le temps de savourer que les Tricolores étaient déjà prêts à repartir pour de nouvelles aventures.

Ce sera dans tout juste un an avec la défense de leur titre européen à l’Euro 2015, organisé en grande partie dans l’hexagone, puis aux Jeux Olympiques de Rio (Brésil) l’année suivante.

Vincent Collet, qui n’en finit plus de faire des merveilles avec cette équipe, pourra s’appuyer sur la jeune génération symbolisée par Thomas Heurtel, Rudy Gobert ou encore Joffrey Lauvergne et emmenée par Nicolas Batum, élu meilleur ailier de la compétition.

Sans oublier son capitaine emblématique Boris Diaw, toujours fidèle au poste, et le retour de son leader Tony Parker.

Le sélectionneur français pourrait aussi voir revenir Joakim Noah. "Je souhaite qu’il revienne, a milité Collet. Quand on veut avoir la meilleure équipe possible, on ne peut pas se priver d’un tel joueur."

Avec lui, en plus d’autres également absents en Espagne (De Colo, Mahinmi, Ajinça…), ces Bleus n’ont sûrement pas fini de faire parler d’eux.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles