Le boom de l'achat de vêtements d'occasion

Les vêtements d'occasion séduisent de plus en plus les acheteuses[Domaine public]

Près de la moitié (43%) des Françaises consommatrices de mode sur internet achètent des vêtements et accessoires d'occasion, un phénomène récent qui n'est pas seulement dû au contexte économique difficile, selon un observatoire commun d'Ipsos et du site Vestiaire Collective publié mardi.

 

L'étude a été réalisé auprès de 4.045 femmes âgées de 20 à 60 ans ayant déjà effectué en ligne des achats d'articles de mode, dont 1.011 en France, 1.014 en Allemagne, 1.009 en Grande-Bretagne et 1.011 aux Etats-Unis, selon la méthode des quotas.

43% des Françaises interrogées disent acheter "régulièrement ou occasionnellement" des articles de mode d'occasion, en ligne ou dans des boutiques physiques.

 

Contexte économique difficile

Ces achats concernent en premier lieu les vêtements (36%), suivis des sacs à mains (21%), des chaussures (16%) ainsi que des bijoux et accessoires de mode comme les ceintures (14%).

Le contexte économique difficile est pour 54% de ces consommatrices la principale raison de leur achat d'occasion, et 57% de ces acheteuses indiquent que c'est un moyen pour elles de "s'offrir du luxe". Mais 25% des femmes sondées achètent également de l'occasion pour trouver des produits "qu'elles ne verront pas portés par d'autres".

 

Nouveau phénomène

"La mode d'occasion jouit désormais d'une image qui se situe aux antipodes de l'occasion traditionnelle" et bénéficie d'un "nouveau statut dans l'imaginaire des Françaises", selon l'étude de Vestiaire Collective, site internet français spécialisé dans la vente de vêtements d'occasion haut de gamme entre particuliers, qui revendique 2,4 millions de membres dans 40 pays.

"Les femmes expriment à travers ces comportements et attitudes leur désir de qualité et de nouveauté, sans nécessairement passer par la case +neuf+, là est le phénomène nouveau", est-il indiqué.

85% des femmes interrogées jugent en effet que les articles de mode d'occasion sont au moins aussi originaux que les neufs. Et le bon rapport qualité/prix est un critère reconnu pour 84% des femmes.

Concernant uniquement l'achat en ligne de ces articles d'occasion, 23% des femmes interrogées l'ont déjà fait, et 30% d'entre elles ont déjà vendu des vêtements déjà portés.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles