"Mylène Farmer" : la sortie d'Huchon déplait à Pécresse

Valérie Pécresse n'a pas apprécié la comparaison de Jean-Paul Huchon [VELERY HACHE / AFP]

Clash inhabituel au conseil d'administration du STIF. Jean-Paul Huchon, son président, s'est attiré les foudres de Valérie Pécresse en raison d'une sortie dans laquelle, à son sujet, il faisait allusion à "Mylène Farmer".

 

Mylène Farmer a beau être l'une des artistes les plus populaires de France avec ses millions d'albums vendus et ses concerts pleins à craquer, elle n'a rien à faire dans un débat consacré aux transports en Ile-de-France. C'est ce qu'estime Valérie Pécresse qui n'a pas apprécié un rapprochement entre elle-même et l'artiste, esquissé par le président du conseil régional d'Ile-de-France, Jean-Paul Huchon.

La phrase litigieuse a été prononcée à l'occasion d'un débat houleux lors du conseil d'administration du STIF. Le verbatim précis du clash n'a pas encore été rendu public, mais Valérie Pécresse n'a pas manqué de manifester son indignation sur Twitter

 

 

La version de l'altercation présentée par Valérie Pécresse fait l'objet de contestations. Selon Jérôme Guedj, président (PS) du conseil général de l'Essonne, Jean-Paul Huchon aurait simplement dit : "C'était vous qui disiez ceci, Madame Pécresse, c'était bien vous, pas Mylène Farmer".

 

 

Dans l'entourage de la députée des Yvelines, on pointe une forme de "sexisme" et une "perte de sang froid" dans cette allusion. Ce n'est pas la première fois que les propos de Jean-Paul Huchon sur Valérie Pécresse déclenche le buzz. En 2010 déjà, il l'avait comparée à "Alice au Pays des Merveilles", ce qui n'avait guère été apprécié non plus.

Avec cette mini-polémique, des internautes facétieux n'ont pas résisté au plaisir de "croiser" Mylène Farmer et Valérie Pécresse : 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles