Handball : Le meilleur à venir pour Omeyer ?

Thierry Omeyer, gardien de l'équipe de France de handball.[AFP]

Thierry Omeyer n’est pas rentré du meilleur pied dans sa Coupe du monde de handball au Qatar. Mais ce n’est qu’une question de temps pour Claude Onesta et ses coéquipiers, qui gardent une entière confiance en leur gardien.

 

"J’espère qu’ils vont entrer dans la compétition de manière un peu plus autoritaire." Cette petite mise en alerte, lancée lundi par Claude Onesta, concerne Thierry Omeyer et Cyril Dumoulin.

Car depuis le coup d’envoi du Mondial au Qatar, et avant d’affronter ce soir l’Islande, les deux gardiens tricolores ne sont pas apparus sous leurs meilleurs visages.

Et en particulier, Omeyer, lui le titulaire incontournable du poste. "Il est le premier à en être conscient", a confié le sélectionneur des Bleus. 

Ce n’est donc pas lui faire injure que de dire qu’on n’a pas encore vu le grand Thierry Omeyer dans la cage française. Celui qui a toujours multiplié les miracles et qui a été l’un des acteurs majeurs des campagnes victorieuses des Bleus.

"On lui doit une bonne partie des étoiles qui sont sur notre maillot", avait affirmé Onesta avant de s’envoler pour Doha.

Une des raisons pour laquelle le sélectionneur français lui accorde une confiance aveugle. "Titi a suffisamment était là quand on en avait besoin pour pouvoir être un peu patient", a-t-il affirmé.

D’autant qu’à 38 ans, le gardien du PSG en a vu d’autres et il n’est pas du genre à se laisser abattre. "Il est frustré parce que, lors de deux première rencontres, il a touché beaucoup de ballons, mais ils sont rentrés, a indiqué William Accambray. Mais je ne me fais pas de soucis, il fait toujours des arrêts décisifs dans les moments importants".

Un avis qui ne diffère pas du côté de Guillaume Joli. "On peut lui faire confiance pour être au top de sa forme sur les matchs suivants". Et ça commence dès mardi face aux Islandais.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles